Action soutenue par le MRAP

extrême droite illusion, manipulations, déraison politique

Le 26 janvier dernier à Paris, la manifestation "Jour de colère" avait des relents de 1934. Nous tenions justement, avec ''les Amis de Richard Martin'' une conférence débat jeudi dernier au Théâtre Toursky à Marseille sur ce 6 février 1934 (jour où les ligues factieuses de l'époque voulaient renverser la République ) 

Rwanda 1994-2014

20 ans après le génocide : comprendre une histoire franco-rwandaise.

- Conférence de presse de lancement dans la semaine du 24 au 28 mars.

Dans les locaux de la Ligue des Droits de l’Homme (34 cours Julien 13006)

- Soirée 1 - Samedi 29 mars 2014 à 20h : Soirée d’Ouverture à l’Equitable Café

Le Courrier de la Marche Mondiale des Femmes - N° - 247

Bonjour, voici quelques textes, rendez-vous et communiqués concernant les droits des femmes, en espérant qu'ils vous seront utiles. Ceci est un bulletin de collecte d'informations, ce qui veut dire que nous ne sommes pas obligatoirement d'accord avec tout ce qui est écrit (sauf pour les communiqués signés Marche mondiale des Femmes). Si vous recevez ces informations plusieurs fois (attention, vérifiez que l'envoyeur est bien directement la Marche) ou si vous ne voulez plus les recevoir, répondez à ce mail. Faites passer à vos réseaux et ami-es.

La Marche Mondiale des femmes 13 PACA et le MRAP

La Marche Mondiale des femmes 13 PACA et le MRAP  vous invitent à la soirée autour du livre « EN MARCHE » Sokrys Edition, de Marie Laure Mahé, ancienne marcheuse et auteur du livre sur la marche pour l'égalité, contre le racisme de 1983.

Le MRAP porte plainte contre les propos anti-Roms du maire de Roquebrune-sur-Argens

maire de Roquebrune-sur-Argens

Le MRAP déposera plainte contre le maire de Roquebrune-sur-Argens dans le Var. Tenant des propos insupportables, il avait indirectement souhaité la mort de plusieurs personnes. Ceci en s’attaquant aux membres d’un groupe humain déjà largement stigmatisé, discriminé et parfois persécuté : les Roms. Le maire Luc Jousse ne dément pas ces propos, tout en essayant de décliner sa responsabilité. Aujourd’hui, il prétend avoir répété « une blague un peu salace », « une phrase humoristique de quelqu’un du public ».

Pages