La France renonce à la Convention européenne des droits de l’homme

 

 

 

Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples

43, boulevard de Magenta – 75010 PARIS – Tél. 01.53.38.99.99 – Fax.- 01.40.40.90.98 –

e.mail : direction@mrap.fr

 

La France renonce à la Convention européenne des droits de l’homme

Le jour même où la nation toute entière rendait un hommage solennel emprunt d'émotion aux victimes des attentats terroristes du 13 novembre on apprend que le gouvernement français renonçait à ses obligations liées à la convention européenne  pour la protection des droits humains et des libertés fondamentales.

Le MRAP exprime sa plus grande préoccupation devant ce renoncement.

Ainsi sont confirmées les inquiétudes de tous ceux qui après les attentats de Paris et Saint-Denis refusent de céder à la peur et appellent à la défense des libertés et à faire prévaloir en toute circonstance la liberté d'information, d'expression, de manifestation et de réunion.

Le MRAP est profondément choqué que cette renonciation se fasse au nom de l'état d'urgence décrété le 14 novembre et prolongé pour 3 mois le 20 novembre. Il appelle à la levée immédiate de cet état d'urgence.

Il exige du gouvernement français qu'il revienne sur sa décision et respecte ses obligations pleines et entières de respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales, individuelles et collectives.

Le MRAP se tiendra aux côtés des victimes de ces dérives. Il restera mobilisé face au sinistres perspectives que de telles dérives laissent craindre.

 

Paris le 27 novembre 2015