extrême droite illusion, manipulations, déraison politique

Le 26 janvier dernier à Paris, la manifestation "Jour de colère" avait des relents de 1934. Nous tenions justement, avec ''les Amis de Richard Martin'' une conférence débat jeudi dernier au Théâtre Toursky à Marseille sur ce 6 février 1934 (jour où les ligues factieuses de l'époque voulaient renverser la République ) 

En pleine réunion une vingtaine de jeunes extrémistes qui s'étaient infiltrés dans le public lancèrent des invectives  à notre égard et il a fallu la réaction responsable des participants pour les faire sortir.
Le lendemain, dans la nuit, des groupes d'extrême droite appartenant aux milieux néo-nazis ont maculé l'université de Strasbourg d'inscriptions racistes et xénophobes.
On s'attaque ainsi au Théâtre, puis à une bibliothèque universitaire,  lieux de culture et de partage du savoir et de la connaissance.
A quand les autodafés rappelant celui du 10 mai 1933 organisé par les organisations étudiantes nazies.
L'université de Strasbourg comme le Théâtre Toursky de Marseille dont l'histoire a été nourrie par l'Humanisme et les valeurs de Résistance, n'acceptent pas ces idéologies de l'exclusion et du rejet de l'autre. Nous ne céderons pas à la haine et face à ces manifestations qui peuvent se reproduire, il est important et indispensable que nous soyons très nombreux ce 19 mars à Aix en Provence.